Accueil

Présentation

Les élèves handicapés

Adaptation scolaire

Notes et circulaires

Les enfants malades

La circonscription de l'ASH organise comme chaque année la formation des AVS qui assistent les élèves présentant un handicap sur le territoire.

Pendant cette première semaine de vacances de décembre 2013, la réflexion sur les pratiques a permis l'élaboration de documents nécessaires à l'accompagnement des élèves dans nos établissements scolaires (1er et 2nd degré).
A la rentrée 2013, 85 personnels occupent une fonction d'auxiliaire de vie scolaire (AVS).
Si chaque école, chaque collège, chaque lycée a vocation à accueillir les élèves en situation de handicap de son secteur de recrutement, la présence de l'AVS est utile dans certains cas, elle ne saurait être considérée comme une condition de la scolarisation.
Après une reconnaissance du besoin par les commissions compétentes du territoire, l'AVS est alors recrutée et affectée pour assurer l'accompagnement individualisé d'un élève.
L'auxiliaire de vie scolaire aide alors à la vie quotidienne de l'élève dans un établissement scolaire. Ces interventions permettent à l'enfant handicapé d'accomplir des gestes qu'il ne peut faire seul. L'AVS travaille en collaboration avec l'enseignant et facilite le contact entre l'élève et ses camarades de classe, tout en veillant à l'encourager dans ses progrès en autonomie.
Pour assurer au mieux leur mission, l'Inspection de l'Adaptation Scolaire et de la Scolarisation des élèves handicapés animée par Philippe KERFOURN, Inspecteur de l'éducation Nationale, propose chaque année deux sessions de formation pour ce personnel.
Venant de tous horizons... du public et du privé, de l'ensemble des archipels, de la maternelle au lycée elles prennent en charge différents handicaps... Cette formation doit à la fois répondre à la diversité des situations rencontrées tout en tenant compte du caractère singulier des besoins des élèves et de leurs familles.
Pendant cette semaine, riche en débats, les AVS ont pu partager à la fois leur expérience, et leurs interrogations avec des professionnels du handicap : Michel BARERE, directeur de la fédération handisport et Raurea TEMARII cadre technique ont pu à, cette occasion, intervenir pour présenter les difficultés rencontrées par des élèves handicapés lors des séances d'EPS. L'inspecteur, la conseillère pédagogique et différents enseignants spécialisés ont pu éclairer les AVS, tout au long de cette semaine et par type de handicap, sur les objectifs, la nature et les modalités de leur accompagnement.
Appelées à répondre à de multiples situations, elles nous montrent une dimension particulière de ce métier en devenir. Outre la nécessité d'une formation toujours plus ciblée, il est apparu important de préserver le caractère multiforme de leur action. Elles ont pu, par ailleurs, participer à l'élaboration de différents outils de travail concernant leur accompagnement au quotidien qui seront partagés avec les enseignants et les familles dans le cadre d'un protocole.
Au terme d'une semaine bien remplie, les AVS ont montré cet investissement important qui les caractérise et qui dépasse largement leur mission. Attachées à la réussite des élèves qui leur sont confiés, elles repartiront au terme de cette session avec de nouvelles ouvertures sur le métier.