Accueil

Présentation

Les élèves handicapés

Adaptation scolaire

Notes et circulaires

Les enfants malades

Dans le cadre de la formation au CAPA-SH option E session 2015, l'équipe ASH a organisé une session de préparation à la soutenance du mémoire professionnel dans les conditions d'examen pour les candidats de Tahiti, la candidate des Marquises et celle des Iles Sous le Vent.

Compte tenu de l'éloignement de certains candidats, un dispositif de visio-conférence a été mis en place afin que l'ensemble des candidats puissent se prêter à l'exercice. Ce dispositif a permis à tous de suivre les simulations des collègues de l'option, de s'exercer à la soutenance du mémoire et d'échanger avec les formateurs.
Durant cette simulation, chacun a pu mettre en évidence la construction de son identité et de ses compétences professionnelles spécialisées, revenir sur le choix de la problématique choisie et sur l'évolution des représentations tant au niveau professionnel que sur les savoirs de référence.
Au cours de cet exercice, les formateurs ont dispensé individuellement des conseils pratiques avant la session d'examen qui débutera le 13 avril 2015.
La visioconférence s'est déroulée dans la salle spécialisée Poerava mise à disposition par la DGEE. Elle est équipée d'un ordinateur, d'une webcam, d'un vidéo projecteur à courte focale et de haut-parleurs. Nous avons installé un logiciel de messagerie instantané gratuit ooVoo qui offre la possibilité de mener des conversations vidéo avec plusieurs personnes simultanément. Afin de faciliter les échanges entre les 4 membres du jury et les stagiaires, nous avons utilisé deux micros de surface reliés à un pré-ampli micro double canaux et interface USB.
Equipée d'un ordinateur portable et d'un micro-casque, l'enseignante basée à l'école Matieroa sur l'île de Tahaa a pu présenter son mémoire pendant 10 minutes et ensuite répondre aux questions du jury. Les échanges avec la candidate se sont bien déroulés malgré une coupure de courant dans l'école qui a nécessité de procéder en deux temps.
En revanche, les échanges avec l'enseignante basée au CSP Hakahau sur l'île de UA POU, ont été fortement perturbés en raison d'un faible débit montant. Il lui a été proposé de s'enregistrer et de nous envoyer le film via un service de partage en ligne.